La CIAFJ fête 20 ans d'engagement en faveur de la formation des accueillant-e-s en milieu familial

Visualiser le PDF
 

La CIAFJ fête 20 ans d'engagement en faveur de la formation des accueillant-e-s en milieu familial

5 décembre 2019
Image La CIAFJ fête 20 ans d'engagement en faveur de la formation des accueillant-e-s en milieu familial

C’est le 9 décembre 1999 que, sous l’impulsion du Service de Protection de la Jeunesse (SPJ), le Centre Vaudois d’Aide à la Jeunesse (CVAJ), l’Entraide Familiale Vaudoise (EFV), Pro Jour Vaud, la Croix-Rouge vaudoise et Pro Juventute, formalisent l’activité de la CIAFJ. Après 3 ans de réflexions sur l’accompagnement et la valorisation du statut des accueillant-e-s en milieu familial (AMF), appelé-e-s alors « mamans de jour », il était temps d’officialiser la mission de la CIAFJ et de concrétiser la mise sur pied d’une « plateforme » de soutien pour les AMF.


  • Son histoire ? La CIAFJ voit le jour informellement en 1996, avec l’objectif de réfléchir sur l’appui à apporter aux « mamans de jour ». En 1998, à la demande du SPJ, elle produit un dossier « Accueil familial de jour », qui formule des recommandations pour une amélioration de la situation des AMF. Sous mandat du SPJ, la CIAFJ entame alors l’activité d’organisation de cours pour les « mamans de jour », se donnant comme mission de contribuer à valoriser le statut de l’AMF et à garantir une bonne qualité d’accueil de l’enfant gardé. Débute ainsi la phase pilote de mise en place d’une formation initiale et continue. L’entrée en vigueur de la Loi sur l’accueil de jour des enfants (LAJE) en 2006 marque la fin de cette phase pilote et le début des cours obligatoires.

  • Et maintenant ? Depuis 2008, la CIAFJ est soutenue par le CVAJ, l’EFV et Pro Jour Vaud. Mandatée par l’Office d’accueil de jour des enfants (OAJE) et la Direction générale de l’enseignement postobligatoire (DGEP), elle bénéficie d’une convention de financement avec la DGEP. Une collaboratrice administrative et une responsable de formation collaborent étroitement avec les 48 coordinatrices des 28 structures de coordination appartenant aux 30 réseaux du canton. Le dispositif de formation actuel comprend deux volets de formation : les cours d’introduction à l’activité de l’AMF et les rencontres de soutien décentralisées dans le canton. Chaque année, 10 à 12 cours d’introduction, auxquels participent entre 100 et 150 nouvelles et nouveaux AMF, sont organisés dans une douzaine de villes du canton. Ces cours sont répartis sur 8 modules de 3 heures, pour un total de 24 heures de formation, avec une soirée préalable de présentation et une soirée de clôture et de remise d’attestation. Les rencontres de soutien, quant à elles, sont organisées sous forme de cours annuels de 2h30. Une centaine de ces rencontres s’adressant à environ 1500 AMF du canton, ont lieu chaque année dans une trentaine de localités. Les cours se déroulent en soirée, pour permettre aux participant-e-s de garder leur activité d’accueil durant la journée.

  • Quelles perspectives ? 20 ans d’engagement dans le domaine de l’accueil familial de jour et en particulier dans la formation des AMF, ont permis à la CIAFJ d’acquérir une solide expertise dans ce champ important de l’accueil de jour des enfants. Le comité de la CIAFJ mène en ce moment une réflexion globale sur l’évolution du dispositif de formation initiale et continue. Cette réflexion porte aussi bien sur les contenus de cours, que sur le volume et la forme. Elle s’insère dans le contexte cantonal actuel d’évolution de l’accueil familial de jour. Elle a donc le souci d’être en adéquation avec le cadre institutionnel et cantonal et souhaite contribuer à une harmonisation des pratiques. Dans ce contexte, la CIAFJ tient compte des profils et des besoins des AMF et considère avec attention le processus de « professionnalisation » de l’activité.



Visualiser le PDF
 

Donnez votre avis sur les Rencontres de soutien (RS)

Vous pouvez répondre en ligne à un questionnaire de satisfaction sur les rencontres de soutien.

Donnez votre avis sur les RS